6e, séquence 3 : Musique et timbre

Quand on entend de la musique, il est évident que l’on entend plusieurs sortes d’instruments de façon simultanée ou successive. Comment les différents timbres permettent-ils d’apporter de la variété à la musique ?

Une fois n’est pas coutume, je vous propose de découvrir seul les quatre familles d’instruments par le biais de cette vidéo (merci à Sara Toupin pour cette capsule !) :

Après avoir vu la vidéo, vous pouvez répondre au questionnaire suivant :


Et ensuite vous entraîner à reconnaître les familles instrumentales :

Niveau facile… ICI

Niveau plus difficile… ICI

Amusez-vous bien !

Cinq versions différentes pour un même morceau, ça fait beaucoup non ?

C’est ce que nous avons découvert avec l’Hiver extrait des Quatre Saisons de Vivaldi…

D’abord écoutons la version originale :

C’est un orchestre à cordes, on peut entendre la famille des cordes frottées et des cordes pincées (avec le clavecin…)

La version pour guitare (famille des cordes pincées) 

La version pour piano (cordes frappées) 

La version pour ensemble de saxophones (bois) 

La version pour groupe de rock : Darkmoor

Ce qui diffère dans toutes ces versions c’est le timbre, la sonorité des instruments qui apporte un caractère différent à chacune. On peut même dire qu’en fonction des timbres utilisés, une musique n’aura pas le même rôle, certains instruments à la sonorité très particulière étant particulièrement connotés (un petit exemple : l’orgue, associé systématiquement à l’église…)

Cela fonctionne de la même façon avec la voix : vous n’avez pas tous la même voix, on peut s’amuser à les mélanger ou même à les transformer pour modifier leur timbre !

Le padlet de la séquence :

Si on chantait… le projet musical

Comme le font Renan Luce et Coeur de Pirate dans la chanson de Trenet Le soleil et la lune, vous devrez associer, transformer, les timbres de vos voix de façon judicieuse et originale afin d’avoir votre propre interprétation.

Les paroles : ICI