Un escape game de rentrée

La première séance…

Vaste question, je suis passée par tous les états de première séance, pour avoir suivi les conseils de aguerris il y a 20 ans, j’ai fait autrefois le plan de classe, la fiche de renseignement, le laïus sur le programme de l’année, le matériel, le déroulement d’un cours…

Aujourd’hui, avec l’âge ce n’est pas free style, mais différent. J’étale le blabla sur plusieurs semaines et je commence par l’essentiel : prendre du plaisir pendant cette première séance. Cette année en 6e je ne leur aurai parlé que brièvement de la chorale pour commencer puis nous avons joué. A Selongey, une panne wifi m’ayant attrapée par surprise, nous avons chanté, fait des jeux rythmiques, fabriqué un orage, dirigé un orage et nous sommes mutuellement présentés. Bref la pratique avant toute chose…

L’escape game

Avec « Bienvenue au collège » les élèves vont pouvoir rentrer en douceur et surtout vont éviter la sempiternelle fiche d’information que j’avais laissé tomber depuis un moment déjà. Plusieurs objectifs pour ce jeu : partager des informations, si je demande aux élèves quel instrument ils pratiquent, je leur confie de mon côté de quels instruments je joue. Bref pas d’intrusion et surtout un petit sondage chorale bien utile qui permet de se faire une idée du nombre d’élèves qui se présentera aux séances d’essai.

J’en profite aussi pour faire de petits rappels purement musicaux à travers un petit jeu dont le template fourni par Genially est inspiré de Pacman.

Pour finir après le débriefing, les élèves peuvent manipuler Garageband pour se le remettre entre les doigts…

Au final…

On repère assez facilement les élèves les plus débrouillards, ceux qui vont avoir besoin d’accompagnement, ceux qui naturellement vont aider les autres, les plus individualistes. On dédramatise l' »échec » : « c’est un jeu, si vous vous trompez vous pouvez recommencer autant que vous le souhaitez ». On ne stigmatise pas les élèves en difficulté par une activité complexe qui pourrait les mettre en échec, par exemple organiser le classeur en 6e c’est une tâche très complexe, je sais pour la semaine prochaine vers qui passer discrètement le plus de temps pour apporter mon aide.

Les élèves apprennent à se déplacer dans le calme sans lever la main. Ils apprennent rapidement aussi à faire appel à leur camarades s’ils en ont besoin.

Bref c’est plutôt sympa de commencer l’année en disant, « Aujourd’hui on va jouer… »

Bonne rentrée à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *